Une histoire de la Vallée Borgne en Cévennes

collection de cartes postales anciennes de Bernard Cabannes

222/222

Saumane dans son histoire

sau_amont02.jpg

Après le grand brûlement des Cévennes durant la guerre des camisards, le 30 mars 1703 ,
il ne restait que trois maisons : le Cabirou, le Roucou (une forge) et le Brugot.
La population du village a été déportée en même temps que le village de Mialet.
Les prisonniers étaient escortés jusqu'au col de l'Exil, où ils voyaient les cévennes pour la dernière fois, ce qui a donné le nom à ce col.